Je m’appelle Lumikki : Rouge Comme le Sang – Salla Simukka

9782253191094-TInformations :
Auteur : Salla Simukka
Titre VO : Punainen kuin veri
Saga : Je m’Appelle Lumikki
Edition : Le Livre de Poche
278 pages

Quatrième de Couverture : 
Il était une fois une fille qui a dû apprendre la peur. Lumikki Andersson a dix-sept ans. Elle vit seule dans un studio, loin de ses parents et de son passé. Loin des gens. Par un matin glacial, elle découvre, dans la chambre noire de l’école, des dizaines de billets. Et une odeur. Une odeur de vieux sang. Malgré elle, Lumikki sort de son réconfortant univers réglé au cordeau pour remonter la piste, percer les mystères de cet argent sale. Face à elle, des flics corrompus, et un dangereux baron de la drogue. Lumikki aura beau tenter de fuir, elle n’a nulle part où se cacher. Or, rien n’est aussi rouge que le sang sur la neige…

Mon Avis : 
Ce livre je l’avais vu passer dans sa version Hachette, mais la couverture m’avait pas frappée comme celle du Livre de Poche pour laquelle j’ai vraiment eu un coup de coeur. Elle représente mieux ce que l’auteur a probablement voulu faire passer au travers de son livre. 

Nous avons ici une ambiance nordique avec une héroïne forte et solitaire, un peu froide à l’instar du lieu de l’intrigue. 
Quand elle voudra s’isoler comme à son habitude dans le local de photographie, elle y fera une découverte déconcertante et plutôt douteuse : de l’argent mis à sécher sur les cordes. C’est à partir de cette découverte que tout va se précipiter, elle se retrouvera au coeur d’une enquête qui va ébranler bien des certitudes notamment celles qui sont de l’ordre de la famille. Lumikki va plonger la tête la première dans un enquête qui la dépasse avec des implications qui son difficiles à saisir : drogue, réseau criminel de grandes envergure avec d’innombrables complices dans les hautes sphères politiques et policières. 
Voilà en gros le fil rouge de l’histoire. 

Il m’a manqué un petite chose pour que j’en apprécie toute la saveur, d’autant que l’intrigue était bancale et pas crédible. Pour ne rien arranger au fait que je ne trouve pas l’intrigue crédible, les dialogues le sont encore moins. Je les ai trouvé forcés, comme une ado qui a oublié ce que c’était d’être ado. Les dialogues semblent forcés, peu naturels et trop vulgaires pour que je trouve ça plausible. C’est clairement en décalage en décalage avec ce que je peux voir autour de moi. Je m’explique. On a affaire à des jeunes qui viennent de milieux « aisés » et qui disposent donc d’une éducation. Sauf que j’ai eu l’impression d’avoir à faire à des beauf qui se prennent pour des riches (imaginez Blair Waldorf parler comme la famille Tutch). Improbable donc. 

L’auteur souhaite également exploiter le conte de la Blanche-Neige, mais c’est survolé. Nous avons bien son physique et à un moment le fait qu’elle ait son chasseur, pour le reste la ressemblance s’arrête clairement là. 

En soi c’est pas foncièrement mauvais, mais ce n’est pas non plus bon. Ca manque de pleins de choses pour être crédible, c’est mal exploité et pas assez poussé. Alors oui c’est écrit par une jeune auteur, mais je pense sincèrement que le livre encore besoin de mûrir avant de paraître. 
La suite étant sortie, je la lirai probablement parce que j’aime me faire mal  et que je me demande sincèrement comment l’auteur va mener l’intrigue.

Autre remarque rajoutée à la mise en page de ma chronique. Les caractères dans la version du Livre de Poche sont déjà très grands (ce n’est pas un format poche), mais je viens de voir que la version Hachette comporte plus de 40 pages en plus, j’ai du mal à imaginer la version Hachette et sa police. 

Acheter sur Amazon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s