Le Passe Miroir : Les Fiancés de L’Hiver – Christelle Dabos

la-passe-miroir,-livre-1---les-fiances-de-l-hiver-282811Quatrième de Couverture : 
Auteur : Christelle Dabos 
Saga : Le Passe Miroir
Edition : Gallimard
519 pages
18€ 

Quatrième de Couverture : 
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.
Lire la suite de « Le Passe Miroir : Les Fiancés de L’Hiver – Christelle Dabos »

Belle – Robin McKinley

9782266259361Informations : 
Auteur : Robin McKinley
Titre VO : Beauty
Editions : Pocket 
256 pages
7,30€

.
Quatrième de couverture : 
Belle était loin d’être aussi jolie que ses soeurs. A quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens. Quand son père se trouva ruiné, elle en fuit réduite à aller avec sa famille habiter un pauvre maison, dan un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux. Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez vous … ? » Ceci est son histoire … une histoire d’amour et de rêve.
.
Mon Avis :
J’aime les réécritures du conte mais celle-ci étant vraiment tournée fantasy, ma curiosité a été piquée, sa sortie en poche était l’occasion pour moi de me lancer. Et puis avouons-le, cette couverture est à tomber … encore plus jolie que la première éditions !

Lire la suite de « Belle – Robin McKinley »