La Tresse – Laëtita Colombani

9782246813880-001-TInformations :
Auteur : Laëtitia Colombani
Edition : Grasset 
224 pages 
18€

Quatrième de Couverture : 
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Mon Avis : 
J’en avais entendu beaucoup de bien, ma curiosité avait été piquée et surtout je ne voulais pas trop en attendre pour m’éviter une déception. 

J’aime bien les histoires du type Babel, plusieurs personnes dans le monde qui n’ont, à priori, rien en commun et aucun lien et qui pourtant ont bien plus que n’importe qui en commun. Nous suivons donc trois femmes au destin incroyable. Trois femmes qui doivent se battre pour s’en sortir. Smita est une intouchable, les intouchables sont considérés comme hors castes dans le système de castes indiennes. Elle vit de restes que les gens veulent bien lui concéder après avoir nettoyé et vidé les toilettes à mains nues. Elle n’a pas le droit de faire autre chose et se refuse à imposer une telle vie à sa fille. Giulia est une jeune femme qui vit tranquillement sa vie dans les bouquins en dehors de son travail, mais un accident va remettre en question sa place au sein de la société familiale et lui ouvrir d’autres horizons, quant à Sarah, elle comprendra assez vite que le respect dans le métier est une chose durement acquise et qui se perd à la première embûche. Le portrait de trois femmes pour qui la vie va basculer dans le pire pour un mieux. 
Ce livre est touchant à plus d’un titre. Que ce soit pour la vision que l’auteur nous offre de différents paysages culturels ou encore ce que vivent ces femmes ordinairement extraordinaires. Outre les barrières culturelles qui sont imposées à ces femmes, ce qui force le respect c’est leur soif de vie, leur envie de se battre comme des lionnes pour un mieux quitte à prendre des risques considérables. Ce livre est le genre de livre qu’on n’a pas envie de terminer et qu’on voudrait lire pour toujours sans fin aucune. D’ailleurs parlons-en de cette fin. Une fin ouverte qui laisse présager tout et on espère que ce n’est que le meilleur … 

Ce que j’ai aimé dans le portrait de ces femmes c’est qu’il y en a différentes sortes et que chacunes d’entre nous pourrait être touchées que ce soit pour le milieu social, ce qu’elles vivent ou encore leur désir de lionnes pour un avenir meilleur. Ces femmes ordinaires, ces lionnes sont autour de nous, il suffit de voir autour de nous pour voir que ces femmes nous entourent. 

L’auteur nous a dépeint des portraits juste, ni trop larmoyants, ni trop dramatiques. Une justesse saisissante et sensible. 

Pour un premier roman, l’auteur nous offre un plume touchante, sensible et pudique. Malgré tout ça, l’auteur nous emporte malgré nous en nous prenant la main dans le tourbillon de la vie de ces trois femmes courageuses. Un premier essai qui fait parler de lui et à raison … 

Publicités

2 commentaires sur « La Tresse – Laëtita Colombani »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s