Nos Coeurs en Désaccords – Krystal Sutherland

51Xo-a0gCdLInformations : 
Auteur : Krystal Sutherland
Titre VO : Our Chemical Hart 
Editions : Pocket Jeunesse
279 pages 
17,50€

Quatrième de Couverture : 
Henry Page rêve du grand amour. Jusqu’au jour où il rencontre Grace, qui marche avec une canne et porte des vêtements de garçon trois fois trop grands pour elle. Henry tombe sous le charme de cette drôle de fille. Il a vite fait de comprendre que quelque chose en elle est cassé. Il ne demande qu’à l’aider. Mais Grace a un lourd passé…

Mon Avis : 
Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et je suis un peu restée sur ma faim mais l’histoire est assez perturbante il faut le dire. 

Nous suivons Henry qui avec son petit groupe d’amis soudés et aussi différents les uns des autres. N’étant pas spécialement populaire mais le vivant bien, un jour il rencontre Grace qui n’a rien d’attirant. Cette rencontre va bouleverser sa vie. 
Cette lecture a été assez paradoxale pour moi. J’ai oscillé entre attachement et détachement. Mon coeur était clairement en désaccord et c’est ce qui m’a empêchée d’être implique comme il le fallait dans ma lecture. Cette fille sortie de nulle part, habillée avec des habits de garçons et qui cherche la solitude autant que possible. Voilà le décors. Henry cherchera désespérément à percer ce coeur déjà mal en point. Au fur et à mesure on suivra cette chasse au coeur qui n’en sera pas vraiment une étant donné que Grace ne se dévoilera jamais vraiment. Et c’est là que j’ai eu du mal. D’un côté elle laisse Henry s’approcher, se livrer, tomber amoureux d’elle, mais elle n’offrira jamais rien en retour sinon que le doute et le mystère. J’ai eu beaucoup de peine pour Henry vu comment Grace jouait avec lui. Au final, Henry apprendra que la vie est pleine surprise et qu’elle n’est certainement pas un long fleuve tranquille. Quand à Grace, pleine ressentiments envers elle-même, elle apprendra que le pardon est tout ce qui pourra la sauver. 

J’ai autant trouvé Henry attachant que Grace repoussante de par sa personne. Henry incarne toute l’innocence de l’ado qui n’attend rien et se laisse vivre. C’est le bon gars fiable sur qui tout le monde peut compter. Les amis, les professeurs personne n’a rien à dire ce bon élève qui ne cherche qu’à intégrer une université une fois l’école terminée. 
Quant à Grace, elle n’est que douleur et peine. Douleur physique des suites d’un accident de la voiture et peine car elle a perdu l’amour de sa vie. Sa peine est tellement important qu’elle ne s’autorise pas la voie de la guérison et fera le nécessaire pour continuer à ressentir la douleur. Son chemin sera maladroit, égoïste et empreint d’un pardon qu’elle aura du mal à s’accorder. Personnellement, je l’ai trouvé profondément égoïste et fatigante.

Nos coeurs en désaccords est une histoire d’amour qui n’en est pas une. C’est avant tout le long cheminement d’un pardon. Un chemin que l’on peut emprunter que seul. Un chemin à sens unique. Un livre qui m’a apporté une histoire qui n’aura pas su totalement me convaincre malheureusement. 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s