Pardonne-moi, Leonard Peacock – Matthew Quick

81hIHhIcD0LInformations :
Auteur : Matthew Quick
Titre VO : Forgive me, Leonard Peacock 
Edition : Robert Laffont – Collection R
313 page
16,90€
.
Quatrième de Couverture :
« En plus du P-38, le flingue de mon grand-père, il y a quatre paquets, un pour chacun de mes amis. Je veux leur dire au revoir correctement. Je veux qu’ils gardent un souvenir de moi. Qu’ils sachent que je suis désolé d’avoir dû leur fausser compagnie. Qu’ils ne sont pas responsables de ce qui va se passer … » Aujourd’hui, Leonard Peacock a dix-huit ans. C’est le jour qu’il a choisi pour tuer son meilleure ami. Ensuite, il se suicidera. Plus tard, peut-être, il se dira que c’est OK, voire important, d’être différent. Mais pas aujourd’hui.

Mon Avis :
J’en attendais énormément de cette lecture, trop certainement.
.
Leonard Peacock est un ado qui a dix-huit ans. Mais il est mal dans sa peau. Il n’a pas d’amis et est complètement délaissé par sa mère qui fuit le calme et la réalité familiale pour la ferveur du monde de la mode. Face à lui même, il a vécu tant bien que mal se complaisant dans sa solitude jusqu’à ce qu’elle ne le rattrape plus vite qu’à son tour. Cette solitude imposera une question : à qui va-t-il manquer ? Que peut-il apporter dans ce monde ?
Cette remise en question va le plonger dans les affres de la dépression et du questionnement de la vie.  Dans cette optique, étant donné que son bilan n’est pas glorieux, il dira au revoir en offrant quelque chose aux personnes auxquelles il tient le plus et à sa manière.
Tout se déroule en une journée, la journée de son anniversaire. On le suit durant cette journée et à chaque moment son personnage secondaire avec les souvenirs qui l’accompagne. J’ai aimé la rencontre avec les personnage secondaires car ils avaient tous quelque chose à apporter de par leur différence. Du coup, on suit Leonard au travers de flashs de souvenirs durant des moments partagés avec ses « amis » et autres personnages atypiques. 
.
J’ai lu ce livre, mais il m’a manqué quelque chose. Il faut dire que cette lecture passe peu de temps après le shoot émotif qu’est Ma Raison de Vivre. 
.
Mais en soi l’histoire était bien, j’ai aimé le fil rouge. Ce qui m’a le plus bloqué c’est Leonard lui-même. C’est un personnage plein de contrastes, autant il peut être intelligent et curieux, autant il peut être arrogant et limite détestable. Ces deux facettes, qui se sont confrontées à chacun de ses souvenirs, m’ont un peu fatiguée. Je comprends parfaitement que Leonard souffre profondément de solitude, mais la fin est le parfait reflet de sa personnalité. Il y a effectivement une prise de conscience, mais elle est très limitée parce que j’ai eu l’impression qu’il se complaisait dans son malheur en rejetant la faute sur autrui. C’est ce trait de caractère qui a tué dans l’oeuf ce que j’aurais pu apprécier du livre. La fin n’est pas une fin en soi et le personnage se veut plein de courage et la fin qui se veut une prise de conscience retombe parce que c’est fait à moitié. Leonard vit dans le déni. J’aurais aimé qu’il aille jusqu’au bout que ce soit d’une manière ou d’un autre. Mais non, donc je ne m’y suis pas retrouvé. 
.
C’est donc une lecture en demi-teinte. Mon plus gros reproche étant : pourquoi ne pas être allé au bout ? L’idée était excellente, mais empreint d’une certaine maladresse qui peut se tenir vis à vis du personnage mais qui a manqué d’audace pour ma part. J’aurais aimé en voir plus, beaucoup plus ! Car cette non fin ne renvoie en rien un message ou alors contradictoire, ce qui a brouillé tout ce que le livre pouvait apporter d’intéressant. 

 
 
Publicités

2 commentaires sur « Pardonne-moi, Leonard Peacock – Matthew Quick »

  1. J’ai complètement détesté ce livre. Je n’ai pas aimé Leonard, ni son histoire, ni son comportement parfois contradictoire. Les notes en bas de pages m’ont bien énervées aussi, pourquoi ne pas les mettre carrément dans le texte vu que la plupart sont utiles à l’histoire ! Et je suis de ton avis, pourquoi ne pas avoir été jusqu’au bout ? Ca aurait été plus logique que cette fin… Ce livre ne m’a pas fait passer un bon moment lecture ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s