La Racine Carrée de l’Eté – Harriet Reuter Hapgood

9782266264662_1_75Information : 
Auteur : Harriet Reuter Hapgood
Titre VO : The Square Root of Summer 
Edition : Pocket Jeunesse
331 pages
17,90€

Quatrième de Couverture : 
Gottie H. Oppenheimer, génie des maths, perd du temps. Littéralement. Lors d’étranges absences, le présent disparaît, et Gottie est projetée dans son passé.
La voici, l’été dernier. Quand Grey, son grand-père adoré, est mort, quand elle est tombée amoureuse de Jason… Ou encore il y a cinq ans, quand son ami d’enfance Thomas a déménagé et l’a laissée avec une cicatrice sur la main et un trou noir dans la mémoire.
Aujourd’hui, dans la petite ville anglaise où Gottie a grandi, Grey reste absent, mais Thomas est de retour. Le passé de Gottie, son présent et son avenir sont sur le point d’entrer en collision… et le cœur de quelqu’un va bientôt se briser.

Mon Avis : 
Le côté mathématique/scientifique qui est évoquée d’emblée dans le titre m’avait tiquée, sauf que oui – mais non. 

Gottie a perdu son grand-père l’été dernier et semble vivre dans une certaine léthargie qui la mène a croire qu’elle vit ou revit le passée … Voilà en gros l’histoire. Elle revit le passée, elle est passionnée de sciences et va tenter de comprendre au moyen de la physique quantique ce qu’elle vit au jour le jour dans la douleur. 
Comment dire ? J’ai tenté, de tout mon coeur, de toute mon âme, mais j’ai vraiment eu du mal. C’était lourd, pas très intéressant et pas très vivant non plus. J’ai fait preuve de persévérance car durant un mois j’ai tenté de le terminer pour finalement lui faire un sort lors du week-end à 1000, et victoire j’ai réussi. On aurait passé le côté scientifique, le potentiel de l’histoire aurait brillé. Parce qu’en soi l’histoire était vraiment sympa, il y est question de douleur, de deuil, de dépression, de premier amour mais aussi de retrouvailles. Mais j’ai eu du mal avec l’aspect physique quantique, physique qui était dans le top 3 des matières que je détestais en secondaire. 

Outre l’histoire, j’ai eu énormément de mal avec Gottie qui était trop centré sur sa petite personne. Tellement qu’elle ne voit pas les gens autour d’elle évoluer. Elle ne voit que sa douleur comme si celle des autres n’était pas légitime. Elle était fatiguante et agaçante. 
Son frère, était bien plus intéressant, mais malheureusement il n’est que trop peu présent dans le bouquin. 

J’ai peiné dans ma lecture, elle était pénible et je n’y ai pris aucun plaisir. L’aspect physique quantique n’a rien apporté en terme de valeur ajoutée, loin de là. Je dirai justement que c’est ce qui a plombé le bouquin. Il y avait du potentiel dans l’histoire, mais il est juste mal exploité. A vouloir faire dans l’originalité, l’auteur a pêché par excès de d’originalité … 

Publicités

Un commentaire sur « La Racine Carrée de l’Eté – Harriet Reuter Hapgood »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s