Délivrances – Toni Morrison

9782264067395Quatrième de Couverture : 
Auteur : Toni Morrison
Titre VO : God Help the Child
192 pages
7,10 €

Quatrième de Couverture :
Bride est une femme magnifique. La noirceur de sa peau lui confère une beauté hors norme. Pourtant, elle a aussi été un choc à sa naissance pour ses parents. La jeune fille est prête à tout pour gagner l’amour de sa mère, même à commettre l’irréparable. Au fil des années, Bride connaît doutes, succès et atermoiements. Mais une fois délivrée du mensonge – à autrui ou à elle-même – et du fardeau de l’humiliation, elle saura se reconstruire et envisager l’avenir avec sérénité. Dans son onzième roman, qui se déroule à l’époque actuelle, Toni Morrison décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et de leurs traumatismes et signe une oeuvre magistrale et puissante.

Mon Avis :
Le pitch m’avait vraiment donné envie mais l’histoire est encore plus belle.

Bride est une jeune femme à qui tout réussit. Elle a pris le parti de tirer profit de ce qu’on lui a fait sentir comme une tare, à savoir la couleur de peau. Car oui, Bride est sculpturale avec sa peau noire bleutée et ses yeux profondément expressifs qui hypnotisent le commun des mortels. C’est cette particularité et son talent qui font d’elle la jeune femme qu’elle est actuellement. Une jeune femme ambitieuse mais qui cache également un secret.

C’est tout l’ensemble qui m’a plu. Ce côté lâché prise pour le pardon. Tout lâcher pour ce qu’on désire le plus au monde, ce que l’on aime le plus au monde et comprendre que tout ne s’achète pas. Pas même l’amour d’une mère. Un voyage initiatique et introspectif à la recherche de soi et non pas de l’image que les autres ont de nous.
Savoir lâcher prise sur ce qu’on ne peut contrôler est une force. Une force que peu de gens ont. Une force douloureuse que Bride va apprendre à apprivoiser. Que ce soit au travers du soutien tout relatif de sa meilleure amie et de l’amour tout relatif que sa mère lui porte.
Je n’ai jamais lu de livre de l’auteur, mais ce côté force tranquille après une tornade psychologique m’a vraiment plu. L’auteur nous fait comprendre que notre différence est notre force et que peu importe qui nous sommes. Egalement l’importance de ne pas chercher à vouloir plaire à tout le monde car c’est tout bonnement impossible.
Un court livre sur la violence du rejet et la recherche de ce que l’on est. L’importance de rechercher ce que l’on désire réellement et non pas ce que l’on pense désirer. Quand la nécessité du bien-être personnel prime sur tout le reste …

Bride est une jeune femme qui a réussi dans la vie. Directrice d’une marque de cosmétique, elle a pris une revanche sur la vie. Elle semble vivre l’amour, mais l’envie de se racheter une conscience, qu’elle a vendu pour l’amour de sa mère, la ronge. Donc on va la suivre dans cette rage, cette quête d’elle-même. Elle va complètement changer sa vie qui lui fera prendre conscience qu’elle ne lui correspond plus.
Je l’ai aimée. C’est l’histoire d’une jeune femme qui se découvre enfin et dont les désirs de changement vont changer sa manière de vivre irrémédiablement.

Une découverte de l’auteur pour ma part. Découverte qui me donne envie d’en savoir plus sur la bibliographie de l’auteur car ce sont des histoires assez courtes mais terriblement percutantes. Les différents messages abordés dans ce petit récit mérite vraiment toute l’attention car ça va plus loin que le récit feel-good lambda. Une plume qui incite à la réflexion et que je vous conseille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s