Bone Season : Saison d’Os – Samantha Shannon

71pMMF-MckLInformations : 
Auteur : Samantha Shannon
Titre VO : Bone Season 
Saga : Bone Season 
Edition : J’ai Lu
561 pages 
13,90€ 
 .
Quatrième de Couverture : 
Londres, 2059. 
Paige Mahoney travaille pour une organisation criminelle souterraine. Son job : glaner des informations en s’insinuant dans le cerveau des gens – illégalement. Car Paige est une clairvoyante, « une anormale », et elle n’est pas la seule. Mais selon les règles de Scion, son existence même est déjà une trahison… 

.
Mon Avis :
Ce livre a piqué ma curiosité et je n’ai pas été déçue. C’est le genre de livre qui passe ou qui casse, mais c’est tout à fait dans la trame que j’aime avoir à lire.
.
Paige vit à Londre qui est sous la coupe d’une société totalitariste qui s’appelle Scion. Cette société même est l’ennemie de Paige et de tous les claivoyants car ils sont considérés comme le mal de la société. Pour ne pas avoir à être une victime de cette société, elle vit dans la pègre qui lui permet de survivre mais aussi d’exercer son talent hors du commun. Mais ce talent hors du commun, elle ne le maîtrise pas et va se retourner contre elle quand elle voudra se défendre et en faire usage et tuer quelqu’un sans le vouloir. Ce meurtre signera la fin de son avenir et elle sera prise pour cible et capturée pour faire partie d’une nouvelle saison d’os au sein du société parallèle et esclavagiste …
.
L’auteur est partie de rien, elle n’a utilisé que la carte du monde actuelle et a construit tout le reste en balayant notre société actuelle pour tout sortir de son imagination. Ce qui peut rebuter plus d’une personne et généralement ce genre de livres, ça passe ou ça casse. Le livre commence par un plan des sept ordres de la voyance et par un plan de Sheol I où Paige a été déportée. Samantha Shannon nous met justement un glossaire en fin de livre pour aider le lecteur à en comprendre les détails. J’avoue que l’idée ne m’a pas dérangée, on comprend assez vite ce dont que l’auteur veut parler. J’ai ouvert et j’ai été emportée dans un autre monde, tout ce que j’avais besoin. Samantha Shannon dédie ce livre à tous les rêveurs et elle n’aurait pas pu trouver meilleur public. Ce livre est génial, il fait rêver, il emporte, mais il est aussi dédié à un public ayant un goût pour l’imaginaire sorti tout droit de nulle part. Ca peut paraître ardu dans un premier temps mais il faut le prendre tel qu’il est tout en sachant qu’on a déjà une affinité avec la fantasy urbaine destinée à un public jeunesse, dans le cas contraire abstenez-vous. Car le livre vous rebutera et n’aura aucun intérêt à vos yeux. Pour ma part, il a fait mouche, plus que mouche, parce que je ne voulais pas le terminer et je l’ai fait traîner en longueur car j’avais justement besoin de m’enfuir en l’ouvrant même si ce n’était que pour peu de temps. J’ai trouvé un monde riche et complexe ainsi qu’une bonne intrigue qui paraît impossible. Mais comme à l’impossible nul n’est tenu la fin est riche en rebondissements et la fin est à la hauteur de mes espérances même si j’aurais voulu que ça ne se termine pas … un goût de trop peu.
.
Paige est un électron libre. Bien qu’elle fasse partie de la pègre, elle ne souhaite pas faire plus de victimes que de nécessaires avec ce don qui l’horrifie. Même si elle semble subir la situation, elle ne se laisse pas pour autant abattre et sait attendre le bon moment. Cette patience lui permettra de mieux connaître ses adversaires et ses alliés. Je l’ai trouvé attachante et pas une fois elle m’a agacée. Maintenant j’avoue que j’ai été agacée mais aussi fascinée par les Rephaïm, des créatures aussi imbuvables et arrogantes qu’attirantes. Le Gouverneur cache bien son jeu et finalement la fascination l’emporte sur le reste car il tombera le masque. Ce masque qui tombera révélera bien des choses et changeront toute la vision qu’on a de Sheol I.
.
Ce livre m’a emportée dans un autre monde. Un monde cruel où une différence est considérée comme un crime et qui marginalise ces gens dotés de clairvoyance. Ca nous offre un monde riche, complexe mais surtout avec de multiples rebondissements qui vous coupent du monde dans lequel nous vivons. Mais bien que le livre soit comparé à Harry Potter, je ne le classerais pas en tant que tel surtout après un premier tome. Mais Bone Season est plein de promesses et la suite s’annonce haute en couleur et je l’attends avec impatience, même si je doute l’avoir de suite … mais j’ai pris rendez-vous avec la suite et il me tard et il me tarde vraiment ! 
.

Acheter sur Amazon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s