Fièvre Noire – Karen Marie Moning

fievre noireInformations : 
Auteur : Karen Marie Moning
Titre VO : Fever
Saga : Les Chroniques de MacKayla Lane
Edition : J’ai Lu
414 pages
12 €
Quatrième de Couverture : 
« Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n’essaie de me tuer, c’est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne vas pas très fort, depuis quelques temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi un bon faë est un faë mort. Seulement les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils nous abattent pas à vue. Il préfèrent nous garder pour … le sexe.
Au fait je m’appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer. 
La bonne nouvelle : nous sommes nombreux. 
La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos.

Mon Avis : 
Vu l’engouement de différentes blogeuses et le lobby (ou harcèlement, selon) que les non initiés ont subi, on ne pouvait que craquer. Avec presque un couteau sous la gorge, comment faire autrement ? 
Bon j’avoue … j’ai craqué de bon coeur après avoir vu que pendant un an pas mal de personnes étaient tout simplement amoureuses de cette saga qui vient de se terminer par un 5ème tome. Par contre, ce que je ne comprends pas c’est qu’on classe cette saga bit-lit … y’a pas de bêtes à crocs dans l’histoire … 
oui
Donc MacKayla est une jeune femme sans grandes ambitions et qui se contente de profiter de l’instant présent. Instant présent qui se résume à profiter du soleil et de la piscine durant la croisière. Suite à deux mains gauches, son portable atterri dans la piscine, ce qui fait qu’elle reste injoignable si ce n’est que sur le fixe. Ce qui lui semble suffisant sachant qu’elle est en contact régulier avec sa soeur partie étudier en Irlande. Seulement, pour sa soeur, ça ne se passe pas comme prévu et elle se retrouve a tenter de joindre Mac sur son portable qui est définitivement éteint. 
Le jour où Mac apprend la funeste nouvelle, elle se met à écouter ses messages vocaux avec un appareil neuf et prend peur. Car tout indique un meurtre. Malheureusement on ne peut pas déterminer ce qui l’a agressé. Une bête ? Aucune morsure ne correspond à un animal connu. Un homme ? Personne ne peut laisser des traces pareilles. 
C’est contre l’avis de ses parents que Mac prends les voiles pour l’Irlande et trouver le meurtrier de sa soeur. C’est là que la vie de Mac sera bouleversée à jamais.
oui
Que ce soit clair, si vous dites bit-lit, je vous tape ^^ Car, à priori, dans ce premier tome il n’est pas fait mention de personnage central vampirique ou métamorphique. Ici c’est des faës en veux-tu, en voilà, donc de l’urban fantasy. Des faës qui sans leur couverture humaine, sont tout simplement répugnantes, immondes et puantesOubliez la fée clochettes, petite et mignonne sous ses airs de peste. Ici la faë est diaboliquement cruelle. Et c’est là une force de cette sagaRien n’est enjolivé pour notre coeur de midinette. C’est noir et flippant par moment. Mais on aime ça, alors on lit toujours plus. 
C’est prenant parce qu’on se demande ce qui se cache derrière ce monde en apparence humain. La beauté peut cacher quelque chose de plus sombre et plus meurtrier. Et parmi certains humains, il y a des  « privilégiés » qui peuvent voir le monde tel qu’il est réellement, les side-sheer (dont Mac fait partie).
Une atmosphère oppressante, noire et parfois terrifiante, mais quel plaisir ! Je ne m’attendais pas à le lire aussi rapidement et me surprendre à en vouloir en savoir davantage.
Mon gros bémol va surtout au manque d’information que l’auteur nous donne. Surtout concernant l’objet de la quête et le fameux Jericho Barrons. Ce manque d’information nous laisse à la fin avec un énorme cliffhanger cruel. Mais bon comme la suite est, paraît-il, tellement géniale je vais continuer, sinon j’avoue que je me serais pas ruée sur la suite demain ^^
oui
Parfois on se demande si notre chère Mac n’est pas l’archétype de la Blonde rose bonbon limite barbieAucune ambition, se limitant à vivoter et se faire belle de l’ongle à l’orteil (malheureusement je n’exagère rien). Et pourtant elle sait entreprendre de grandes choses, mais seulement si elle est poussée dans ses retranchements (comme le décès de sa soeur et le danger qui plane sur elle). Elle est têtue et coriace. Même l’évidence sous le nez et le nez dans le caca, elle ne veut pas admettre sa nature qui implique des questions plus profondes sur sa famille qu’elle ne souhaite pas aborder, ni même affronter dans l’immédiat. Mais bon à force, son entêtement est presque mignon et on oublie presque qu’on a envie de la baffer très fort à certains moment
Pour moi LE personnage c’est Jericho Barrons, les topines n’ont pas menti. Par contre je fais la gueule à l’auteur qui ne laisse rien filtrer sur le personnage. Donc on ne sait pas qui il est, ce qu’il est et on se meurt de le savoir, ce qu’on sait c’est qu’il est mystérieux à souhait. Cruel n’est-ce pas ? 
(petite paranthèse, je suis d’accord sur le fait que David Gandy fait un parfait Barrons)
oui
J’ai refermé ce livre sur une belle plume fluide mais terriblement mystérieuse et qui se termine par le fameux cliffhanger évoqué un peu plus tôt dans la chronique. C’est ce cliffhanger et Barrons qui me poussent à lire la suite. Sinon pour moi les choses auraient pu en rester là ^^
Mais bon j’ai le dernier tome que j’ai remporté sur Les Chroniques de Madoka et comme la suite semble si géniale, je ne peux que craquer. Excuse bidon pour certains, mais béton pour moi *sifflote*. Ce premier tome m’a plu, mais ce n’est pas un coup de coeur pour autant. On verra ce que la suite me réservera ! 
Publicités

2 commentaires sur « Fièvre Noire – Karen Marie Moning »

  1. Je me rappelle de ma lecture du premier tome, la première fois (et du tome 2 d’ailleurs).
    Je n’ai pas aimé !
    Je trouvais Mac particulièrement agaçante trop rose bonbon. Elle me sortait par les yeux et je ne prenais pas plaisir à ma lecture malgré un background intriguant. Puis à partir du tome 3 (lu en VO) j’ai eu un déclic ! Là tout a commencé (pour moi) et les tomes 4 et 5 ont été encore meilleurs !

    J'aime

    1. Il y a très très longtemps que je l’ai lu, mais Mac m’avait gavée et c’était long pour une fin en vitesse sur un cliffhanger affreux. J’ai toute la série qui m’attends donc je pense que je lirai un jour tout à la suite ! Parce qu’il paraît qu’elle est tellement bien … 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s