Angelfall : Penryn et la Fin du Monde – Susan Ee

couv8886880Informations : 
Auteur : Susan Ee
Saga : Angelfall
Editions : Pocket Jeunesse
404 pages
17,90€
.
Quatrième de Couverture :
Les anges ne sont pas ce que l’on croit. Ils détruisent le monde, éradiquent l’espèce humaine. Dans San Francisco dévasté, Penryn, 17 ans, doit sauver sa jeune soeur, enlevée par ces monstres. Sa seule solution : forcer l’un d’entre eux à l’aider … 
Raffe, privé de ses ailes, voit dans cette alliance contre-nature son dernier espoir. Une jeune femme et son pire ennemi se trouvent liés malgré eux. Une relation dangereuse … Mais jusqu’à quel point ?
.

Mon Avis : 
J’ai attendu avant de le lire, le trop plein d’avis en une fois m’a un peu rebuté et je voulais savourer cette lecture que je sentais déjà comme excellente. 
.
L’univers dépeint dans ce livre est sombre avec une point de violence mais juste ce qu’il faut pour que ce soit bien intégré. Dès les premières pages on assiste à la barbarie des anges, donc nous voilà prévenus. L’auteur tiens absolument nous ôter l’image sainte des anges, nous en sommes loin, très très loin même. Ma chronique précédente montre combien je suis difficile en dystopie, mais celle-ci m’a ravie. J’ai adoré me plonger dans ce monde noir et tellement hostile que même l’humain est sujet à méfiance même si dans l’ensemble il reste plus humain que la population angélique. 
Ce duo humain-ange détonne. Autant ils ont parfaitement conscience qu’ils n’ont rien à faire ensemble, autant ils sont complémentaires. Complémentarité qui va largement servir pour se sortir l’un et l’autre de situation délicates parfois avec humour et ingéniosité. L’auteur se joue de Penryn et de Raffe pour notre plus grand plaisir et j’ai mordu à l’hameçon, je l’avoue. J’ai été happée dès le début parce que ça commence fort et tout du long en cours d’aventure en mésaventure pour suivre leur quête propre. 
Angelfall est une dystopie qui sort des sentiers battus mais qui est un récit rondement mené et tambours battant. Peu de répit, pas pitié, pas de quartier. C’est la fin de l’humanité et l’auteur nous le fait bien savoir. Un pacte avec l’ennemi qui pourrait coûter cher. 
.
L’auteur nous dépeint des personnages forts et sans chichis. On est loin de la petite ado un peu cruche. Non Susan Ee a frappé fort avec une Penryn kickass. Penryn est le genre d’ado que j’aime bien. Elle vit sa vie et a des responsabilités à porter sur ses petites épaules d’à peine dix-sept ans. Elle sait ce qu’elle veut et ne veut pas aussi. Quand elle rencontrera Raffe, elle verra cette rencontre comme une opportunité qui pourrait lui servir. Elle n’a pas froid aux yeux, elle est ingénieuse et est prête à tout pour retrouver sa petit soeurenlevée par ses monstres. 
Raffe, j’ai eu envie de le détester mais finalement la peine l’emporte sur le reste et j’en suis venue à le trouver même plus qu’attachants. Ca c’est la midinette en moi qui parle. Mais à la fin j’ai vraiment eu mal pour lui. Le pauvre … 
.
Les anges sont un sujet vu et revu. Mais ici l’auteur en fait des personnages forts et destructeurs, ce qui est rafraîchissant. Pas de romance, juste les faits et un duo improbable. Un premier tome qui est accrocheur et qui sait tenir son lecteur en haleine. Un page turner efficace mais insuffisant vu que je veux la suite ! 
.
Publicités

Un commentaire sur « Angelfall : Penryn et la Fin du Monde – Susan Ee »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s