Red Queen – Victoria Aveyard

9782702440810-TInformations :
Auteur : Victoria Aveyard
Titre VO : Red Queen
Saga : The Red Queen Trilogy
Edition : Edition Le Masque – MSK
444 pages
18€

Quatrième de Couverture : 
Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Mon Avis :
Ce livre me faisait terriblement envie et une personne m’a gentiment offert ce premier tome qui a fait boum dans mon coeur. Ca faisait longtemps, mais j’avoue que j’ai SURaimé ce premier tome.

Ce livre, de prime abord, m’a fait penser à un livre dont l’univers fait penser à un heroic fantasy. Mais loin de là. Nous sommes bien dans un univers moderne mais dont l’environnement politique et démographique est très défini. D’un côté les Argents, dont le sang est argenté, qui représentent les nobles et les personnes les plus aisées de la société et les Rouges, dont le sang est rouge, qui eux n’ont aucun espoir et ne vivent que pour servir les Argent.
0

J’ai été happée dès les premières pages et dès le début j’ai su que j’allais beaucoup aimer ce livre. Et ce fut le cas. Mare est une rouge, or les rouges sont condamnés à 18 ans à partir au front pour être des soldats pour une guerre qui dure depuis bien trop longtemps. Mais Mare va justement avoir 18 ans et souhaiterait éviter de faire subir un départ de plus à sa mère qui a déjà dû voir ses fils aînés partir. Pour cette raison, elle fera ce qui lui est possible pour pouvoir intégrer la résistance, LE vol ultime qui la sortira de son enfer. Mais Mare se retrouvera propulsée dans un monde hostile mais qui le deviendra bien plus à la lumière de certains évènements qui a pousseront dans la gueule du loup. Gueule qui ne pourra rien faire que de déformer la vérité pour mieux la cacher.Sauf que ça ne se déroulera pas comme elle l’avait prévu.

Je n’en dirai pas plus. Il est rare que j’accroche immédiatement après les premières pages et là ce fut le cas. J’ai plongé dans cet univers qui m’a fasciné, j’ai retrouvé mon amour pour la dystopie fantastique qui n’a aucun point d’ancrage avec notre réalité. Je me suis donc totalement évadée dans ce monde à la fois fascinant et cruel sans aucune mesure. Je me suis attachée à Mare et à son entourage, j’ai vibré pour ma survie tout comme elle et adoré les aventures qu’elle doit vivre/subir. J’avais décidé de ne rien prévoir dans ma lecture étant donné que je voulais absolument me laisser surprendre par cette lecture. Donc forcément, vierge de tout soupçons, je suis tombée des nues au retournement de la fin ! Mon coeur a explosé comme celui de Mare qui doit gérer tant de choses sans savoir vraiment comment les gérer. Et je n’ai pas géré la fin. J’ai été atterrée. Pour le coup, j’avoue ma naïveté et je me retrouve avec un problème majeur : je n’ai pas la suite (rouge comme le sang, parce que l’heure est grave). Oui c’est un souci majeur !

 

Mare, je l’ai adorée. Elle n’est pas défaitiste et ne se plaint pas non plus. Courageuse, forte, et pas agaçante. Elle a néanmoins conscience de sa situation fragile et du fait qu’elle peut difficilement faire confiance à qui que ce soit. Elle devra lutter pour cacher sa nature et feindre le mensonge à la perfection. Au final, elle sera choquée mais ne se laissera pas pour autant abattre car un nouvel espoir voit le jour. Un espoir qui pourrait bouleverser l’équilibre actuel du monde.

Que ce soit au niveau de la Reine ou encore des autres personnages, l’auteur nous offre des personnages hauts en couleurs et dont le charisme ajoute d’autant plus de piment à l’intrigue. J’ai adoré détester la Reine en place, je l’avoue …
 

Red Queen m’a procuré toute une palette de sentiments allant du désespoir, à la soif de vengeance en passant par l’angoisse. Ce livre est une excellente lecture qui me donne envie de renouer avec le genre. Un coup de coeur dont il me tarde de lire la suite tant ce livre est une pépite dans son genre. Pour un premier roman, Victoria Aveyard nous sort une intrigue aboutie qui au vu du final nous promet encore de belles choses avec pleins de rebondissements !

A quand la suite ?

 

Acheter sur Amazon

Publicités

Un commentaire sur « Red Queen – Victoria Aveyard »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s